Apprendre l’alphabet italien et sa prononciation

Il est étrangement agréable d’entendre quelqu’un parler italien. Pas étonnant que les Italiens fassent partie de ces personnes désignées comme charmantes. Quelqu’un qui parle italien devient presque automatiquement romantique. Peut-être que le secret se trouve dans la langue italienne elle-même. Écouter de l’italien, c’est écouter une langue qui a un certain rythme, et cela, sans que la personne ne chante. L’apprendre ne devrait pas poser un très grand problème puisqu’il se rapproche du français, mais la prononciation est encore plus marquée. Car oui, tout est dans l’intonation et la prononciation. Ce n’est pas inutile de l’apprendre, car il n’y a pas qu’en Italie qu’on parle italien. Beaucoup de personnes commencent à s’y mettre. On parle même italien dans le sud de la Suisse. Alors pourquoi pas vous ?

L’alphabet italien : ALFABETO

Comme pour presque toutes les langues, commençons par l’alphabet. Il contient moins de lettres que celui de la langue française : 21 lettres, dont 5 voyelles (a, e, i, o, u) et 16 consonnes. Voilà déjà qui est encourageant. Voici leur liste couplée à leur prononciation en italien :

LettresPrononciation en italien
AA
BBi
CTchi
DDi
EE
FEffè
GDji
HAkka
II
LEllè
Mèmmè
NEnnè
OO
PPi
QKou
RErrè
SEssè
TTi
UOu
VVi
ZDzèta

Quelques règles sur la prononciation de la langue italienne : LA PRONUNCIA

si parlo italiano ecrit au tableau

En français, afin d’obtenir un son particulier, s’il y a plus d’une syllabe dans un mot, une voyelle sera favorisée afin d’obtenir une certaine sonorité.

Lire :  Comment apprendre une leçon en 5-10 min (efficacement et rapidement) ?

Le fait que l’on obtienne un résultat « chantant » résulte de l’accent tonique qui appuie sur une voyelle. Dans la langue italienne, cet accent est beaucoup plus marqué et donc beaucoup plus fort qu’en français. En français il se fait entendre au niveau de la dernière voyelle. En italien, il peut se faire entendre sur n’importe laquelle des trois dernières syllabes à savoir la dernière, ou l’avant dernière, ou encore la syllabe qui précède l’avant-dernière syllabe. Le mot n’est pas encore terminé qu’on entend déjà un accent. Quand vous lisez ou parlez italien, n’hésitez pas à exagérer la prononciation quitte à faire ridicule. Il est plus facile et plus rapide d’apprendre une langue quand on met sa timidité de côté.

Lire :  Comment apprendre une leçon en 5-10 min (efficacement et rapidement) ?

Sachez aussi que toutes les lettres se prononcent en italien. Voilà qui nous arrange, car cela nous fait des règles grammaticales en moins !

La lettre « e » 

Prenons pour exemple le mot « classe ». En italien, la lettre « e » finale se prononce « é ».

De même, dans « Caterina », on ne prononce pas légèrement (katrina) comme en français, mais on appuie bien sur la lettre « e » de façon à ce que cela se prononce « catérina ».

Les doubles consonnes 

Ici aussi, on ne passe pas rapidement sur les consonnes doubles, il faut que l’on sente vraiment une double consonne lorsque vous parlez. Autrement dit : elles se prononcent plus.

On prononce toutes les voyelles séparément 

Ce n’est pas comme en français où des combinaisons de voyelles donnent un son particulier. En italien, quand deux ou trois voyelles se suivent, on les prononce l’une après l’autre. Voilà encore des règles grammaticales en moins, comme quoi la beauté de l’italien n’est pas que dans sa prononciation.

Lire :  Max Piccinini : quelle est la formation qu’il propose ?

Exemple : Aurelia 〈A-OU-ré-li-a〉

Il n’y a pas de sonorité nasale dans la lecture de « en » 

En italien, il n’y a pas de sonorité nasale où « en » devient « ènn » quand il se lit. On prononce tout séparément.

Exemple : Lorenzo se lit 〈Lo-RENNE-zo〉

Le son « ph » 

Le son « ph » du français correspond au son « F » et s’écrit aussi « F » en italien.

La lettre « Z » 

Lorsque le « Z » se trouve au milieu d’un mot, il se lit « TZ » comme dans « Lorenzo ». Par contre, quand le « Z » est au début du mot, il se prononce « DZ ».

Lire :  Pourquoi passer la certification PMP / Project Management Professional ?

La lettre « S » 

En italien, la lettre « S » se lit « Z ».

Exemple : Marisa 〈Ma-ri-Za〉

Quelques règles sur les voyelles 

  • Sur les 5 voyelles, seule la lettre « a » ne possède qu’une seule sonorité, tandis que les 4 autres voyelles peuvent se prononcer de deux façons différentes.
  • Lorsque les voyelles « i » et « e » sont précédées des lettres « c » ou « g », la prononciation de ces consonnes change : « C » se prononce alors « tch », tandis que « G » se prononce « dj ».
  • Pour la lettre « o », elle peut soit se prononcer /o/, soit /ɔ/. Pour ce qui est de l’orthographe de ces deux prononciations respectives, il n’y a pas de différence, bien que dans certains cas, des signes diacritiques sont employés.
  • Pour les lettres « i » et « u », elles peuvent se prononcer respectivement /i/ et /u/, mais quand elles se trouvent dans une syllabe qui n’a pas d’accent tonique ou encore quand elles sont devant une autre voyelle, elles peuvent aussi représenter les semi-voyelles /j/ et /w/.

Les sons doux et les sons durs 

  • Quand la lettre « C » se trouve devant O, U, A, elle se lit « K ». Par contre, quand elle est devant E ou I, elle se prononce « TCH ».
  • Quand la lettre « G » se trouve devant O, U, A, elle se lit « GH », mais quand la lettre « G » est devant E ou I, elle se prononce « DGI ».
  • Quand le « SC » se trouve devant O, U, A, il se lit « SK », mais quand il est devant E, I, il se lit « CH ».
Lire :  Pourquoi passer la certification PMP / Project Management Professional ?

Questions fréquemment posées

Quelle est la meilleure façon d’apprendre la langue italienne ?

classe d'italien

Comme nous le savons tous, la meilleure façon d’apprendre une langue est de parler avec des locaux ou des personnes qui ont déjà un bon niveau. Parler italien peut utiliser toutes vos compétences : mémoire, prononciation, grammaire et compréhension orale.

Lire :  Boite de nuit : Comment devenir videur ? Formation et salaire

Pourquoi choisir d’apprendre la langue italienne ?

L’italien est une langue chaleureuse et vivante, mais aussi facile à apprendre pour les étudiants français. En termes de grammaire et de vocabulaire, l’italien est encore très proche du français. Après tout, les deux langues partagent une racine commune, le latin.

Combien coûte l’apprentissage de langue italienne en ligne ?

Le prix est fonction de chaque institut de formation en ligne. Il est en moyenne compris entre 130 et 225 euro par semaine. Le prix varie également en fonction du volume de leçons à apprendre.

Conclusion

La langue italienne dégage un charme marqué aussi bien par sa prononciation, mais aussi par son intonation. Cette langue latine employée par les Italiens est très appréciée et est aussi massivement apprise grâce à la richesse culturelle du patrimoine lui-même. Apprendre la langue italienne ne devrait pas être très difficile à faire, surtout si vous connaissez déjà une langue latine. Il y a en effet beaucoup de similitudes dans certains mots, ce qui devrait vous faciliter la tâche dans le fait d’acquérir du vocabulaire. La prononciation quant à elle est riche en accent. À vous donc de ne pas être timide dans le fait de devoir bien prononcer toutes les lettres afin que votre italien charme votre entourage.

Articles récents

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici