Métier chercheur en biologie : Les formations possibles et débouchées

Être un chercheur en biologie est une profession honorable. Il nécessite de longues années d’études. En dehors de ses connaissances véritables du monde des organismes vivants, il doit acquérir subsidiairement la manipulation de certaines langues en dehors de sa langue maternelle. Mieux, il doit se familiariser avec l’utilisation de plusieurs outils qui pourront lui faciliter la tâche.

La nanobiologie, la biologie, l’immunologie, l’analyse biomédicale font partie des formations nécessaires pour devenir chercheur en biologie.

Qu’est-ce que c’est qu’un chercheur en biologie ?

Le chercheur en biologie est un scientifique très expérimenté dans l’étude des organismes vivants. Il se spécialise dans l’un des domaines ci-après : zoologie, botanique, embryologie, génomique, etc.

Le rôle du chercheur en biologie est la recherche des moyens pouvant contribuer à l’évolution de la science des vivants, par l’apport de nouveaux savoirs.

Prenant la génomique, ses recherches peuvent faciliter aux médecins la conception de nouvelles thérapies pour le traitement des cancers. Ses recherches peuvent aboutir à la mise en place de nouvelles méthodes de protection efficace de la faune et de la flore.

La méthodologie du biologiste reste bien définie, qu’il effectue une recherche fondamentale ou appliquée. Il doit fixer sa zone de recherche, opérer des essais, décortiquer les résultats et procéder à une analyse critique. Cette analyse aboutit à de nouvelles interrogations, qui contribueront aux nouvelles investigations.

Il est amené à se familiariser avec l’utilisation de plusieurs appareils sophistiqués, dont le microscope, dans le cadre de ses recherches.

Le chercheur en biologie voyage beaucoup, pour participer à des conférences nationales et internationales, en vue d’échanger et de partager ses connaissances pour une amélioration de ses recherches. Il doit collaborer avec les milieux industriels et scientifiques.

Lire :  Max Piccinini : quelle est la formation qu’il propose ?

Le biologiste est un grand lecteur des documents scientifiques et un rédacteur d’articles, en vue de la divulgation du résultat de ses travaux.

Lire :  Comment apprendre une leçon en 5-10 min (efficacement et rapidement) ?

Comment devenir chercheur en biologie ?

Les formations pour devenir chercheur en biologie

etudiant chercheur en biologie

Pour accéder au métier de chercheur en biologie, plusieurs conditions doivent être réunies :

  • Être détenteur d’un BAC S ;
  • Avoir une licence (BAC+3) en biologie santé, biologie-écologie, biologie-biochimie, chimie et biologie ;
  • Détenir un Master (BAC+5) spécifique dans une branche de la biologie : physiologie, génomique et protéomique, physiologie, biologie, pharmacologie, biologie animale ou végétale, etc. ;
  • Un diplôme d’école d’ingénieurs en main ;
  • Doctorant en recherche d’une durée de 3 ans ;

L’inscription dans une école d’ingénieur en biologie est différente du cursus académique normale. Il faudra passer un test d’admission et après la réussite, passer par une école préparatoire, avant d’intégrer ces types d’écoles.

À la suite de l’obtention du parchemin d’ingénieur en biologie, l’étudiant passera le doctorat en biologie, avant de prétendre obtenir la qualification de chercheur en biologie.

Plusieurs autres formations conduisent aussi à la profession de chercheur en biologie.

La nanobiologie

Elle consiste à utiliser des matériaux intelligents appelés “nanotechnologie” pour l’évolution de la biologie. Grâce à cette étude, la structure des ADN, les polysaccharides ou les lipides sont mieux connus.

Les chercheurs ont, à leur disposition, de nombreux prototypes, dont ils peuvent s’inspirer ou simplement copier. Ces nouveaux outils ont apporté un plus aux chercheurs dans leur quête de découverte de nouveaux savoirs.

Divers laboratoires effectuent présentement des recherches sur des machines de grande envergure, capables d’assembler et d’organiser des cellules complexes, de différents organismes biologiques. Le but de cette recherche est de rendre visibles à l’œil nu des molécules complexes pour une utilisation efficiente.

La biologie

La biologie est la science qui s’occupe de l’étude des espèces vivantes. Elle est composée des sciences naturelles et de celles de la nature des êtres vivants. Les chercheurs étudient l’évolution de la vie des êtres vivants, du niveau moléculaire jusqu’à la population et l’écosystème, en passant par la cellule et l’organisme.

Lire :  Apprendre l’alphabet italien et sa prononciation

Compte tenu de la densité de ce domaine, son étude est répartie sur plusieurs domaines, en vue de faciliter une compréhension globale. Nous avons la biotechnologie, la biologie moléculaire, la science biomédicale, la toxicologie, etc.

Lire :  Apprendre l’alphabet italien et sa prononciation

Immunologie

Elle est une branche de la médecine qui s’occupe des questions relatives à l’immunité. Ce système fait intervenir un ensemble d’acteurs, particulièrement présentent dans les lymphes et dans les micro-organismes, qui agissent pour la défense de l’organisme contre les attaques extérieures.

Ce système fonctionne différemment dans les différentes cellules contre les diverses agressions. L’immunologie est une science en perpétuelle mutation, du fait des recherches scientifiques évolutives. Les nouvelles découvertes thérapeutiques de ces dernières années le démontrent énormément.

Analyse biomédicale

analyse medicale

Elle est un examen de biologie médicale consistant à effectuer un prélèvement sur un échantillon biologique. Ce dernier est traité puis analysé dans le but de fournir des informations qui caractérisent une maladie.

Il existe plusieurs types d’échantillons biologiques :

  • Sang : son prélèvement est effectué au niveau des veines ou des artères ;
  • Déjections (urine, selles, sperme ou expectoration), prélevées au niveau d’un patient ;
  • Membranes recueillies au niveau des plaies, de la cavité buccale ou des pertes vaginales ;
  • Extractions de liquide de l’organisme.

Ces différents prélèvements sont réalisés dans un laboratoire d’analyses biomédicales.

Les qualifications requises

analyse

Au vu des nombreuses opportunités de débouchés qui s’offrent au chercheur en biologie, il est nécessaire qu’il dispose de plusieurs autres compétences :

  • Il doit avoir de larges connaissances dans tous les domaines des organismes vivants ;
  • Maîtrisez l’utilisation des outils informatiques ;
  • Une capacité d’analyse pointue des résultats de recherches ;
  • Parlez couramment la langue anglaise ;
  • Être méthodique, patient et tenace ;
  • Avoir l’art de rédiger et publier les résultats de recherches ;
  • Curieux ;
  • Disponible et aime travailler en équipe.
Lire :  Comment apprendre une leçon en 5-10 min (efficacement et rapidement) ?

Quels sont les débouchés possibles pour un chercheur en biologie ?

Les opportunités de travail qui peuvent s’offrir à un chercheur en biologie dépendent, en grande partie, de ses aptitudes et des objectifs qu’il s’est fixés.

La France est en manque de professionnel chercheur en biologie. Il peut occuper différents postes dans le secteur de la santé, de l’industrie agroalimentaire et pharmaceutique.

Cette profession peut l’amener à devenir un enseignant à l’université, un haut cadre dans le secteur des recherches en biologie, dans une structure publique ou privée.

Lire :  Pourquoi passer la certification PMP / Project Management Professional ?

Il peut aussi créer son propre laboratoire afin d’accentuer ses recherches.

Quelle est la rémunération d’un chercheur en biologie ?

La profession de chercheur en biologie est passionnante et très noble. Il est simplement remarqué, que peu de biologistes obtiennent leur parchemin en France.

Voici, un aperçu de la grille salariale des chercheurs en biologie :

  • Chercheur débutant dans cette profession peut toucher un salaire mensuel brut de 1 800 à 2 200 € ;
  • Maître de conférences, chercheur en biologie, peut gagner jusqu’à 2 500 € ;
  • Un chercheur en biologie évoluant dans le secteur privé touche jusqu’à 3 500 € par mois.

Liste de quelques entreprises engageant des chercheurs en biologie

En France, dans le secteur public comme dans le secteur privé, plusieurs entreprises recrutent des chercheurs en biologie :

  • L’institut de recherche Pierre Fabre : Il est spécialisé dans les analyses pharmaceutiques et chimiques, la recherche clinique, etc ;
  • INSERM est la seule institution de recherche publique française uniquement consacrée à la santé humaine ;
  • Institut Pasteur : Une fondation privée française philanthropique, qui s’évertue dans le domaine des micro-organismes, de la biologie, des vaccins, etc ;
  • INRAE entendu comme Institut national de la recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement. Il représente une structure publique à caractère technologique et scientifique.
  • Le CNRS ou centre national de la recherche scientifique est un organisme public de recherche scientifique.

Articles récents

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici