Boite de nuit : Comment devenir videur ? Formation et salaire

On les voit tous les soirs à l’entrée des boites de nuit. Ils présentent souvent une musculature imposante et bien solide. On les appelle les videurs de boite de nuit.

Le videur boite de nuit est une personne qui a la responsabilité de maintenir la sécurité de son lieu de travail. Son rôle principal est de passer au filtre toute personne qui désire entrer dans l’établissement. Plus loin, la mission d’un videur de boite de nuit est de congédier tout individu qu’il qualifierait d’encombrant.

Vous vous sentez séduit par ce métier de la nuit, et envisagez de faire carrière dans le domaine ? Vous vous posez certaines questions ; quelle formation doit-on suivre pour devenir videur boite de nuit ? Quel est le salaire qu’offre ce métier ?

Il faut faire suivre une formation au titre d’agent de sécurité. Sa rémunération est irrégulière. Pour assurer cette fonction, il faut avoir des muscles bien bâtis et athlétiques. La faculté de communiquer et de médiation est aussi importante. Le videur de boite de nuit rencontre au quotidien des violences verbale ou physique.

Devenir videur boite de nuit : Quelle formation pour y parvenir ?

Il n’existe pas réellement une formation dédiée quand vous envisagez de devenir videur boite de nuit. Tout ce qu’il faut faire, c’est de suivre une formation au titre d’agent de sécurité.

Quant à cette formation d’agent de sécurité, elle se prépare pendant deux ans. À la fin, vous obtenez un diplôme de CAP en tant qu’agent de sécurité.

Au cours de cette formation, on apprend au videur boite de nuit les bases du secourisme, la capacité de gérer de différents conflits.

Autre qualité qu’on leur enseigne est la capacité d’identifier un potentiel individu perturbateur. Des personnes qui peuvent être susceptibles de causer des troubles à l’ordre public sont leurs cibles.

Une partie de cette formation est aussi consacrée pour donner quelques notions de droit, en rapport avec le métier d’agent de sécurité ou agent videur boite de nuit. Pour le reste, le futur agent videur boite de nuit l’apprendra au cours de ces années d’expérience.

Lire :  Max Piccinini : quelle est la formation qu’il propose ?
Lire :  Métier chercheur en biologie : Les formations possibles et débouchées

La formation pour être un videur boite de nuit peut aussi se faire, à travers une autre filière spéciale. Cette filière est connue sous le nom de CQP ou CQP ASENE, et à la suite, on devient un agent de sécurité dans les établissements de nuit et événementiel.

Vous avez aussi la possibilité de passer d’abord un CQP APS. C’est-à-dire un Certificat de Qualification Professionnelle Agent de Prévention et de Sécurité. Ce certificat est un passe pour postuler pour tous les postes, ayant un lien avec le travail nocturne, en particulier videur de boite de nuit et sécurité.

Si votre objectif véritable est de trouver un travail dans les métiers de nuit, il est souhaitable d’opter pour le Certificat de Qualification professionnelle Agent de Sécurité dans les Établissements de Nuit et Évènementiel (CQP ASENE).

Après avoir passé avec brio l’examen et obtenu votre attestation, vous êtes libre maintenant de faire une demande au poste de videur boite de nuit. Autant vous dire que, si c’est ce métier qui vous fascine, il est préférable d’avoir un de ces diplômes précédemment cités.

Il existe de nombreux établissements qui mettent à la disposition des candidats non diplômés, mais qui voudraient faire carrière dans le domaine, des stages et formations. Ce genre de stage et formation est très souvent axé autour d’un certain nombre de matières.

Nous avons :

  • Les différentes techniques de défense personnelle (self défense) ;
  • La gestion de conflit ;
  • L’identification des personnes suspectes ou en état d’ivresse ;
  • Comment s’exprimer, etc.

Au vu de tout ce qui entre en jeu pour devenir videur, boite de nuit, on se demande si le métier nourrit son homme.

Devenir videur boite de nuit : Quel salaire ?

salaire

C’est la principale question que l’on se pose à chaque fois qu’on entend parler du métier de videur boite de nuit : à combien sont-ils payés ?

La rémunération d’un agent videur de boite de nuit est irrégulière. Le paiement est proportionnel au nombre d’heures que ce dernier a effectuées.

Lire :  Comment apprendre une leçon en 5-10 min (efficacement et rapidement) ?

Ce salaire peut aussi varier en fonction de la boite de nuit.

Si on tient compte de l’expérience du videur boite de nuit, son salaire de départ peut subir des augmentations au fil des ans.

Au début de carrière, le videur boite de nuit peut avoir un salaire de 2000 euros à peu près le mois.

Lire :  Apprendre l’alphabet italien et sa prononciation

Pendant les périodes juteuses, certaines boites de nuit revoient le montant des travailleurs de nuit. La masse salariale d’un videur boite de nuit peut-être estimée à 4000 euros par mois.

Il peut arriver que certaines boites de nuit confient le processus de recrutement d’agent à une société externe, un secteur privé. Dans cette éventualité, le paiement d’un videur boite de nuit est lié à une convention de tarifs. Le patron de la boite de nuit est obligé de se conformer, à la grille de salaire mise en place par la convention collective nationale des entreprises de prévention et de sécurité.

Quelles sont les qualités requises pour devenir videur boite de nuit ?

discothèque

Le métier de videur de boite de nuit n’est pas un métier comme tout autre. Si vous envisagez de faire vos premiers pas dans le domaine, votre physique peut représenter un atout essentiel.

Des muscles bien bâtis et athlétiques peuvent être une solution dissuasive à un affrontement ou toute sorte de mésententes.

Le job d’un videur boite de nuit ne revient pas seulement à mettre fin à une violence, mais surtout, veiller à la sécurité de son lieu de travail. Pour assurer sa fonction, il doit être physionomiste. Il doit être capable de reconnaitre les personnes populaires dans le monde de la nuit. Il doit également garder un œil sur tout individu qui a une renommée suspecte, et dont la présence laisse place à des troubles et perturbations de tout genre.

Une autre qualité d’un videur boite de nuit est la faculté de communiquer et de médiation. À cet effet, un videur boite de nuit doit savoir dire non de manière calme à un client indésirable qui veut s’imposer. Il doit être capable de tenir des propos appropriés selon la circonstance.

Lire :  Pourquoi passer la certification PMP / Project Management Professional ?

L’agent videur boite de nuit représente l’image de la boite de nuit. Il est la toute première personne que les clients rencontrent à leur arrivée, il est primordial qu’il fasse une très bonne impression.

Un videur boite de nuit doit s’armer de patience à toute épreuve, mais avant tout il doit être passionné du monde de la nuit.

Quels sont alors les risques liés à ce genre de travail ?

À l’instar de n’importe quel métier, le métier de videur boite de nuit comporte aussi des inconvénients. Il est qualifié de bons pacificateurs dans une bagarre, le jour d’après, il est pris pour cible. Ils sont aussi obligés d’endurer des violences de tous les côtés, mais en particulier des individus en état d’ébriété.

Lire :  Max Piccinini : quelle est la formation qu’il propose ?

Le videur a la charge de limiter autant que possible le problème avant que ça ne s’envenime.

Les agressions entre clients sont aussi légion dans ces lieux. Dans son élan de mettre de l’ordre dans les bagarres, le videur boite de nuit est sujet à des coups perdus.

Outre ces types de mésaventures liés à ce travail, le videur boite de nuit est également pris pour cibles pour d’autres motifs. Certains clients, dont l’accès au lieu a été refusé, reviennent à la charge, pour prendre une revanche sur le videur.

La vie du videur boite de nuit est souvent un quotidien rempli de violence verbale ou physique.

Le métier de videur boite de nuit est un travail très passionnant si vous aimez le monde de la nuit. C’est vrai qu’il n’existe pas une formation spécifique pour un videur boite de nuit, mais en lieu et place, il faut suivre la formation en agent de sécurité. À la fin de ladite formation (2 ans), vous obtenez un diplôme de CAP d’agent de sécurité.

Le premier avantage de ce métier est la masse salariale. Le système législatif a considérablement encadré ce secteur d’activité peu connu. Le salaire d’un videur boite de nuit peut varier en fonction de son ancienneté et de la saison. Plusieurs qualités sont indispensables pour perdurer dans ce domaine.

Articles récents

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici